Maître d'ouvrage

Dominique Cressot

Si deux qualificatifs doivent résumer mon parcours professionnel, ce sont incontestablement rigueur et adaptabilité.

  • La rigueur, c'est le long terme, la constance dans le travail et les relations humaines, l'exigence, l'esprit de synthèse mis au service d'un objectif, la définition de la mission, et les moyens de sa réalisation.
  • L'adaptabilité, c'est l'immédiat, c'est évaluer la situation, l'analyser, s'en approprier les difficultés pour mieux les lever. C'est la fusion entre écoute et volonté de convaincre.

Ces deux facettes mises au service de ma passion pour la construction sont ma marque de fabrique. Elles fondent ma motivation pour le présent et l'avenir.

Mon parcours en trois temps

1978…1980…

De l'école aux premiers apprentissages

Après une scolarité en Afrique Noire chez les Maristes, je reviens en métropole terminer mes études secondaires.

Je passe ensuite quatre mois en entreprise familiale de maçonnerie dans les Cévennes. Puis je voyage à travers la France, dans l’esprit des compagnons du devoir, pour me confronter aux réalités du terrain. L’aventure dure un peu plus d’un an, jusqu’à mon appel sous les drapeaux…

Depuis 1981...

L'afrique sous les drapeaux

J’effectue mon service militaire dans l’infanterie de marine. Après une formation condensée prodiguée par le service de santé des armées, je pars en Côte d’Ivoire. Je vais passer douze mois, dont six en brousse, à soigner des autochtones entre deux missions de reconnaissance.

1982… 1983… 1984… 1985…

Le cycle conducteur de travaux

De retour en France après mon service militaire, je m’inscris à l’Ecole Eyrolles, dans un cycle de formation de conducteur de travaux. J’exerce ensuite pendant deux ans dans le secteur du grand sud-est pour une entreprise de charpente bois/second œuvre basée à Carpentras.

Principales découvertes : les autoroutes du sud de la France, les joies de la sous-traitance et l’aspiration à découvrir d’autres cieux…

1986...1987

Le Club Med côté maintenance

Le Club Med recrute pour le soleil. Après une formation interne de six mois au nord du Mexique pour acquérir les solides bases de la maintenance version île perdue, j’effectue trois saisons au Club Med Turkoise dans les Bahamas.

Responsable maintenance, j’encadre vingt expatriés et une centaine de personnels locaux. J’ai 600 lits à gérer en totale autarcie avec les aléas de l’insularité et les contraintes budgétaires habituelles. Une rencontre avec un architecte français installé à Mexico va changer le cours des choses…

1988...1989...

L'aventure mexicaine

Fasciné par le Mexique, je m'associe au Cabinet d'Architecture JC Galibert qui a réalisé la plupart des villages du Club Med dans le pays. Je vais l’assister pendant deux ans dans des missions de maîtrise d’œuvre de suivi de travaux, de bureau d’études et de logistique.

Sa principale activité est la conception de maisons de rêve sur la Côte Pacifique. Il est par ailleurs associé à de multiples projets au moment de la création de la station balnéaire de Huatulco.

Une crise économique sans précédent nous rattrape, et me ramène à Paris, où va commencer pour moi le temps de la maturité.

1990...1995...1996...

L'immobilier de prestige à Paris

À l’aube des années 90, le secteur immobilier est en pleine euphorie.

Je rejoins le Groupe Pierre 1er comme responsable de programmes. Des projets passionnants, Pierre 1er était spécialisé dans la création de bureaux de prestige avec construction de parkings en sous-œuvre, une première pour l’époque.

J’y reste six ans, principalement pour le suivi de réalisations à Paris intra-muros, jusqu'à la fin des activités du Groupe.

1996...1997...1998...

L'expérience McDonald's

Le marché des enseignes est en plein essor. Je suis recruté par McDonald’s France en tant qu’ingénieur construction.

Je découvre alors une formidable école de management et une approche industrielle de pointe que je ne soupçonnais pas compatible avec l’univers du bâtiment.

Je vais participer à la construction d’une vingtaine de restaurants en Ile-de-France et à la gestion technique d’une cinquantaine d’autres durant deux ans.

1998...1999...2000...2002...

MOD Free Lance

Mettant à profit les opportunités proposées par des relations venues du Groupe Pierre 1er, je crée ma propre structure de Maîtrise d’Ouvrage Déléguée. Elle sera opérationnelle durant trois ans.
Je participe notamment à la création d’un concept de restaurants dénommés «Quai n°1», dédié à la reprise de buffets de gare dans toute la France.

Je dirige par ailleurs des opérations plus classiques de maîtrise d’ouvrage :

  • transformation d’un immeuble de bureaux en logements, Bd Haussmann, pour Aegide ;
  • désamiantage de la Tour Aurore à la Défense pour Sogelym Steiner ;
  • construction du Palais Liberté à Toulon pour Lone Star ;
  • audit du patrimoine Thalès (23 sites) acquis par Lone Star.

La multiplication et le suivi des missions qu’elle me confie conduit Lone Star à me proposer une intégration via sa filiale opérationnelle Hudson Advisors.

2003...2004...

Etape de transition

Je suis engagé comme Directeur Asset Management chez Hudson Advisor’s France. Mon rôle va d’abord consister à mener à bonne fin les missions que j’avais initiées comme indépendant :

  • achèvement du Palais Liberté à Toulon,
  • suivi de l’asset management des sites Thalès.

Cette période va aussi, et surtout, servir de tremplin pour une nouvelle phase de ma carrière : le temps de l’expertise.

2004...2006...2008

Marseille République

2004 marque le lancement de la restructuration de la Rue de La République à Marseille par Lone Star. C’est la plus grande opération privée de requalification urbaine en centre-ville de ces dernières années.

J’en assume la direction opérationnelle, avec toutes les difficultés imaginables liées à un chantier d’une telle ampleur et d’une telle complexité : 130 000 m² en centre-ville de Marseille, dont 100 000 m² de résidentiel, le tout en déshérence, partiellement occupé, souvent squatté…

Ma mission comprend notamment :

  • la gestion des relations avec la ville, les offices HLM et la préfecture ;
  • l’obtention des autorisations administratives et la programmation des travaux ;
  • la direction d’une équipe de trente personnes.

Elle s’achève avec la vente de la société Marseille République à Atemi, en 2008.

2008...2010...2012...2014

Direction de projets

De retour à Paris comme directeur de projets chez Centuria Capital :
l'heure est à la reconversion d'un patrimoine conséquent de bureaux vieillissants libéré de ses locataires, ou maintenus dans les lieux moyennant travaux de requalification.
Il m'est demandé de répondre à cette vacance, idéalement via des relocations, avec travaux éventuels, avant revente des actifs remaniés.

Quelques exemples de missions menées à bien durant cette période :

  • Commercialisation et réhabilitation à Malakoff d'un immeuble mixte bureaux/activités de 20 000 m² pour Accor Services (devenu Edenred) - Livré dans des délais très serrés (9 mois de travaux) - Vendu à Cleaveland.
  • Commercialisation et construction à Montrouge d'un immeuble de bureaux de 25 000 m² livré clés en main au CNEN - Immeuble BBC & HQE construction vendu à Gecina.
  • Négociation de la prolongation d'un bail Alstom sur le siège de l'activité ferroviaire basé à St Ouen, moyennant refonte des installations de CVC & GTC, en site occupé, avec un engagement d'une diminution des consommations de 50%. Obtention du label HQE exploitation après travaux. Immeuble de 17 000 m² vendu à LBO France.
  • Négociation de la prolongation d'un bail SFR sur un immeuble de bureaux de 9000 m² à Gentilly, moyennant divers travaux de remise à niveau achevés courant 2014, après obtention des autorisations administratives et purge des recours. Vendu à HSBC.
  • Réalisation à Elancourt d'un immeuble THPE mixte de bureaux et salles blanches de
    18 000 m² pour EADS.

2012...2015

Conseil en stratégie et contrôle opérationnel

Outre le suivi d'opérations de promotion classiques, Centuria Capital négocie également des missions ponctuelles de conseil stratégique auprès de grandes institutions internationales propriétaires de patrimoines hétérogènes.

C’est ainsi que je suis amené à assister la Banque d’Etat d’AzerbaÏdjan à deux reprises pour :

  • L’organisation du redémarrage d’un chantier d’une usine de transformation de l’acier à Fujairah (Emirats Arabes Unis) - chantier alors arrêté depuis 3 ans - Entreprises en corps d'état séparés : reprise de la base contractuelle, audit des comptes et des prestations réalisées, motivation des équipes et des fournisseurs.
  • La supervision de la stratégie des équipes locales sur la construction d’une dizaine d’immeubles à Moscou, après un état des lieux contractuel, environnemental et budgétaire rigoureux - Contrôle de l’avancement des autorisations administratives et des travaux sur place après un audit précis de chacun des programmes - Suivi budgétaire.

Depuis 2015...

Directeur de l'asset management

A l'aube de 2015, Neinor Homes, société de 30 ans d'existence initialement dédiée à la construction d'entrepôts logistiques, se transforme sous l'impulsion de Lone Star pour devenir la première société de promotion immobilière résidentielle d'Espagne.

Je suis appelé pour assurer l'interface opérationnelle entre Lone Star et Neinor Homes, avec en priorité la création et l'alimentation d'outils de suivi de l'activité, stocks, coûts, délais, l'approbation des achats fonciers, l'aide à la politique produits et, plus généralement, une mission de conseil pluridisciplinaire.